Accueil > Qui intervient sur la Palestine ? > Bastien Lachaud >
Institut français de Naplouse
En savoir plus

Bastien Lachaud

La France Insoumise
Ile-de-France

Le 12 septembre 2018,


Question N° 12064
de M. Bastien Lachaud (La France insoumise - Seine-Saint-Denis )
Ministère interrogé > Europe et affaires étrangères
Ministère attributaire > Europe et affaires étrangères
Rubrique > politique extérieure
Titre > Institut français de Naplouse
Question publiée au JO le : 11/09/2018 page : 7922

Texte de la question

M. Bastien Lachaud interroge M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur la fermeture de l’Institut français de Naplouse. L’Institut français de Jérusalem - antenne de Naplouse - fonctionnait parfaitement depuis 1987, date de sa création. L’Institut, symbole de la culture française dans la région et promoteur exclusif de la francophonie dans le nord de la Cisjordanie, est un lieu emblématique. Muni d’une bibliothèque, dispensant des cours en français, il organise par ailleurs des expositions et des projections. 350 élèves se voient aujourd’hui interdire de terminer leur programme de formation et refuser une nouvelle année dans l’établissement. En effet, le ministère des affaires étrangères a décidé brutalement d’arrêter l’activité de l’Institut le 31 juillet 2018. Les motifs invoqués sont liés à une question d’organisation, mais des explications techniques ne peuvent pas être suffisantes. Car l’enjeu est à la fois politique, diplomatique et symbolique : l’accès à la culture et à la langue françaises est en jeu. Surtout, l’organisation interne ne présentait pas de difficultés particulières : 350 élèves, un autofinancement à 40 %, 30 ans d’existence. Certes, il existe trois autres Instituts français présents en Palestine. Mais c’était l’unique en Cisjordanie du Nord. Désormais, plus aucune représentation française n’existe dans cette région. Localement, c’est la culture française et la francophonie même qui sont mises en danger. 2018 est l’année de la Saison France-Israël, une collaboration entre les états qui axe sur l’innovation, la création et la jeunesse. En Palestine, la fermeture du site est un symbole de renoncement à l’activité francophone. La coopération française est à deux vitesses, au détriment de la Cisjordanie et de sa population. M. le député rappelle qu’il est impératif de maintenir un engagement fort pour la francophonie et la culture française, y compris dans les territoires palestiniens. « L’homme n’est pas fait pour construire des murs mais pour construire des ponts ». L’Institut français était, par la culture qu’il proposait à la population locale, un de ses ponts reliant la France et la Palestine. Le Gouvernement français a décidé de clore cette relation, sans explication convaincante. Aussi, il souhaite apprendre de sa part quelles sont les raisons de la fermeture de cet institut.

Texte de la réponse

En attente




Alphabétique
A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z

Par région
You need to upgrade your Flash Player

>> Français établis à l'étranger

Par partis politique

Par mandat
- Député.e - Sénateur.trice - Député.e européen.ne

Qui dans votre région ne s'est pas mobilisé ?
- Députés
- Sénateurs

Union européenne  Dexia   Tramway   Salah Hamouri   Violence des colons  Armes  Coopération militaire et policière  Accord d’association UE/Israel  Crimes de guerre   Rapport Goldstone  Eau  Jérusalem  Bande de Gaza  Cisjordanie  Réfugiés  Mur  Colonies/ produits des colonies  Checkpoints  Attitude de la France  Etat palestinien  Paix juste et durable  Liberté de mouvement  Prisonniers  Conventions de Genève  Situation humanitaire  Opération "Plomb durci"   Hamas  Boycott/Désinvestissement/Sanctions  Aide internationale  Nucléaire israélien  Mahmoud Abbas  Accord France/Israel sur la criminalité et le terrorisme  Répercussions en France  Palestiniens d’Israel  Coopération franco-palestinienne  Hamas/Fatah  Résistance pacifique   Destructions de logements palestiniens  Economie palestinienne  Flottille 2010  ONU  Droit international Humanitaire  Négociations israélo-palestiniennes  Bateau pour Gaza  Circulaire Alliot-Marie  Proposition de résolution  Elections législatives 2012 - les réponses des candidats élus  Coopération franco-israélienne  Détention administrative  Enfance  Grève de la faim  Liberté d’expression  droit au BDS  colonisation  Agriculture  Education 

Question écrite  Question orale  Intervention  Mission  Dans la presse  Discours  Communiqué de presse  Présence à une manifestation  Rencontre  Appel  Pétition  Engagement  Positionnement  Témoignage  Proposition de résolution   Amendement  Courrier 

Contact | Mentions légales | Crédits