Accueil > Qui intervient sur la Palestine ? > Raymonde Poncet Monge >
Situation en Palestine
En savoir plus

Raymonde Poncet Monge

Écologiste - Solidarité et Territoires
Auvergne Rhônes-Alpes

Le 1er décembre 2020,

Question orale n° 1382S de Mme Raymonde Poncet Monge (Rhône - GEST) publiée dans le JO Sénat du 26/11/2020 - page 5522

Mme Raymonde Poncet Monge attire l’attention de M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur la situation en Palestine.

Alors que la pandémie occupe les esprits, la situation des Palestiniens ne cesse d’empirer.

À Jérusalem d’abord : on apprend l’expropriation de 200 commerces palestiniens à Jérusalem-Est, des projets de construction de 96 logements dans la colonie de Ramat, 1 200 dans la colonie de Givat Hamatos, des ordres de démolitions et d’expropriations dans les quartiers palestiniens de Sheikh Jarrah et de Silwan, la privation de tout droit élémentaire, sans compter le harcèlement par les autorités israéliennes sur la base de la loi du 8 mars 2018 par laquelle elles prétendent bannir de Jérusalem les Palestiniens pour « défaut d’allégeance ».

Dans la vallée du Jourdain également. Le mardi 3 novembre 2020, une nouvelle démolition de grande envergure a eu lieu à Humsa al-Fuqa. Selon le bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA), les habitats de 74 personnes dont 41 enfants ont été détruits ainsi que nombre d’infrastructures, dont certaines financées par la France et l’Union européenne. L’escalade est gravissime : c’est la destruction la plus importante menée par les autorités israéliennes en dix ans.

Depuis le début de l’année 2020, Israël a détruit plus de 670 structures palestiniennes et privé de toit 869 Palestiniens. La destruction de propriétés dans des territoires occupés est une violation du droit international humanitaire tout comme le déplacement forcé de populations est un crime de guerre. Enfin, la colonisation en Cisjordanie progresse (plus de 413 000 colons y résident, hors Jérusalem-Est). Une annexion de fait est en cours sur le terrain.

Les condamnations de la France et de l’Union européenne ne suffisent plus. Le temps des sanctions est venu. Le 24 juin 2020, le ministre des affaires étrangères a annoncé devant le Sénat une série de mesures en cas d’annexion formelle d’une partie de la Cisjordanie, notamment le renforcement des mesures de différenciation, la remise en cause de la participation d’Israël à différents programmes de coopération européens ou l’accord d’association UE-Israël. Ce dernier point est d’autant plus d’actualité qu’après la signature des accords de normalisation Israël-Émirats arabes unis-Bahreïn, certains envisagent de reprendre les réunions du conseil d’association, stoppées en 2012.

Ainsi, elle lui demande quelles actions concrètes la France compte prendre, au sein de l’UE et de manière bilatérale, à l’encontre de la politique d’Israël pour mettre fin à l’occupation de Jérusalem-Est et au harcèlement dont sont victimes les Palestiniens de Jérusalem, empêcher ces destructions illégales d’infrastructures et obtenir des réparations. Elle lui demande si, face à l’annexion de facto de la Cisjordanie occupée, la France va mettre en œuvre les mesures de sanctions annoncées le 24 juin 2020 et si au sein de l’UE, la France compte peser pour empêcher la reprise des réunions du conseil d’association UE-Israël.

Voir la vidéo et la réponse de M. Cédric O au nom de ministère des Affaires étrangères




Alphabétique
A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z

Par région
You need to upgrade your Flash Player

>> Français établis à l'étranger

Par partis politique

Par mandat
- Député.e - Sénateur.trice - Député.e européen.ne

Qui dans votre région ne s'est pas mobilisé ?
- Députés
- Sénateurs

Union européenne  Dexia   Tramway   Salah Hamouri   Violence des colons  Armes  Coopération militaire et policière  Accord d’association UE/Israel  Crimes de guerre   Rapport Goldstone  Eau  Jérusalem  Bande de Gaza  Cisjordanie  Réfugiés  Mur  Colonies/ produits des colonies  Checkpoints  Attitude de la France  Etat palestinien  Paix juste et durable  Liberté de mouvement  Prisonniers  Conventions de Genève  Situation humanitaire  Opération "Plomb durci"   Hamas  Sanctions  Aide internationale  Nucléaire israélien  Mahmoud Abbas  Accord France/Israel sur la criminalité et le terrorisme  Répercussions en France  Palestiniens d’Israel  Coopération franco-palestinienne  Hamas/Fatah  Résistance pacifique   Destructions de logements palestiniens  Economie palestinienne  Flottille 2010  ONU  Droit international   Négociations israélo-palestiniennes  Bateau pour Gaza  Circulaire Alliot-Marie  Proposition de résolution  Elections législatives 2012 - les réponses des candidats élus  Coopération franco-israélienne  Détention administrative  Enfance  Grève de la faim  Liberté d’expression  droit au BDS  colonisation  Agriculture  Education  Criminalisation / délégitimation  Annexion  Apartheid  CPI 

Question écrite  Question orale  Intervention  Mission  Dans la presse  Discours  Communiqué de presse  Présence à une manifestation  Rencontre  Appel  Pétition  Engagement  Positionnement  Témoignage  Proposition de résolution   Amendement  Courrier 

Contact | Mentions légales | Crédits