Accueil > Qui intervient sur la Palestine ? > Fraysse Jacqueline >
Palestine : des pacifistes qui dérangent
En savoir plus

Fraysse Jacqueline

Parti communiste français
Ile-de-France

Lettre à Bernard Kouchner/ Ambassadeur d’Israel en France
Le 14 janvier 2010,

Le 10 décembre dernier, des forces des unités spéciales de l’armée israélienne ont procédé à Ramallah - territoire censé être sous le contrôle total de l’Autorité palestinienne - à l’arrestation d’Abdallah Abu Rahma, le coordinateur du Comité Populaire de Bil’in.

Jacqueline Fraysse et Patrick Jarry ont eu l’occasion de rencontrer Monsieur Abdallah Abu Rahma l’an dernier, alors qu’il venait de recevoir, au nom du Comité populaire du village de Bil’in, le prix Carl von Ossiestsky décerné par la Ligue Internationale des Droits de l’Homme pour la lutte pacifique contre l’édification du mur qui coupe le village en deux et l’annexion de ses terres.

C’est donc avec consternation qu’ils ont appris son arrestation. Vous trouverez ci-joint le texte du courrier qu’ils ont adressé à Monsieur Bernard Kouchner, ministre des affaires étrangères, ainsi qu’à Monsieur Daniel SHEK, Ambassadeur d’Israël en France.

Courrier à Bernard Kouchner, ministre des affaires étrangères
Monsieur Bernard KOUCHNER
Ministre des affaires étrangères et européennes
37 quai d’Orsay
75351 Paris Cedex 07


Nanterre, le 22 décembre 2009

Monsieur le Ministre,

C’est avec consternation que nous avons appris l’arrestation récente à Ramallah, par l’armée israélienne, de Monsieur Abdallah Abu Rahma, coordinateur du Comité Populaire de Bil’in en Cisjordanie.

Nous avons eu l’occasion de rencontrer Monsieur Abdallah Abu Rahma l’an dernier, alors qu’il venait de recevoir, au nom du Comité populaire du village de Bil’in, le prix Carl von Ossiestsky décerné par la Ligue Internationale des Droits de l’Homme pour la lutte pacifique contre l’édification du mur qui coupe le village en deux et l’annexion de ses terres.

Abdallah Abu Rahma nous avait raconté la vie quotidienne des habitants de Bil’in, village situé à une vingtaine de kilomètres de Ramallah, traversé depuis quatre ans par un mur qui l’ampute de 60% de son territoire.

Il nous avait raconté les difficiles conditions de vie quotidienne, le harcèlement permanent de l’armée israélienne, la destruction des habitations, l’arrachage des oliviers et la poursuite imperturbable de la construction de nouvelles colonies israéliennes.

Il nous avait raconté comment, face à ces provocations, les villageois de Bil’in ont organisé une résistance pacifique et revendiquent fièrement une forme de lutte qui empêche l’amalgame, trop souvent évoqué par les autorités occupantes, entre résistants palestiniens et terroristes.

Cette résistance pacifique s’étend aujourd’hui à d’autres villages de la Cisjordanie comme Nail’in ou Massara entre autres, elle est soutenue par des militants pacifistes israéliens et reconnue internationalement. Une conférence internationale est ainsi organisée tous les ans qui a accueilli, en avril dernier, l’Irlandaise Maried Mac Guired, prix Nobel de la paix, Luisa Morgantini, vice-présidente du Parlement européen, et reçu le soutien de Jimmy Carter et de Federico Mayor Zaragoza, ancien directeur général de l’UNESCO.

C’est cette résistance sans violence ni haine que le gouvernement de Tel Aviv entend aujourd’hui briser.
Cette arrestation s’inscrit - au même titre que la guerre inhumaine menée à Gaza l’an dernier, la poursuite des colonies ou le non-respect de l’arrêté de la Cour suprême israélienne demandant une modification du tracé du mur - dans une politique globale chaque jour plus préoccupante. Comment ne pas voir en effet, dans cette stratégie de la tension dirigée contre un symbole de la résistance pacifique, une volonté de relancer une nouvelle Intifada qui légitimera un nouveau recours à la force ?

C’est donc tout autant dans l’intérêt d’Israël que de l’Autorité palestinienne que nous vous demandons, Monsieur le ministre, d’intervenir de toute urgence auprès du gouvernement israélien pour qu’il mette fin à cette détention illégale, illégitime et dangereuse.

Dans cette attente, nous vous prions de recevoir, Monsieur le Ministre, l’expression de nos sentiments distinguées.

Patrick Jarry
Maire de Nanterre
Conseiller générale des Hauts de Seine

Dr Jacqueline Fraysse
Députée de Nanterre-Suresnes
Conseillère municipale de Nanterre


Courrier à l’ambassadeur d’Israël en France
M. Daniel SHEK
Ambassadeur d’Israël en France
3, rue Rabelais
75008 Paris

Nanterre, le 22 décembre 2009

Monsieur l’Ambassadeur,

C’est avec consternation que nous avons appris l’arrestation récente à Ramallah, par l’armée israélienne, de Monsieur Abdallah Abu Rahma, coordinateur du Comité Populaire de Bil’in en Cisjordanie.

Nous avons eu l’occasion de rencontrer Monsieur Abdallah Abu Rahma l’an dernier, alors qu’il venait de recevoir, au nom du Comité populaire du village de Bil’in, le prix Carl von Ossiestsky décerné par la Ligue Internationale des Droits de l’Homme pour la lutte pacifique contre l’édification du mur qui coupe le village en deux et l’annexion de ses terres.

Abdallah Abu Rahma nous avait raconté la vie quotidienne des habitants de Bil’in, village situé à une vingtaine de kilomètres de Ramallah, traversé depuis quatre ans par un mur qui l’ampute de 60% de son territoire.

Il nous avait raconté les difficiles conditions de vie quotidienne, le harcèlement permanent de l’armée israélienne, la destruction des habitations, l’arrachage des oliviers et la poursuite imperturbable de la construction de nouvelles colonies israéliennes.

Il nous avait raconté comment, face à ces provocations, les villageois de Bil’in ont organisé une résistance pacifique et revendiquent fièrement une forme de lutte qui empêche l’amalgame, trop souvent évoqué par les autorités occupantes, entre résistants palestiniens et terroristes.

Cette résistance pacifique s’étend aujourd’hui à d’autres villages de la Cisjordanie comme Nail’in ou Massara entre autres, elle est soutenue par des militants pacifistes israéliens et reconnue internationalement. Une conférence internationale est ainsi organisée tous les ans qui a accueilli, en avril dernier, l’Irlandaise Maried Mac Guired, prix Nobel de la paix, Luisa Morgantini, vice-présidente du Parlement européen, et reçu le soutien de Jimmy Carter et de Federico Mayor Zaragoza, ancien directeur général de l’UNESCO.

C’est cette résistance sans violence ni haine que votre gouvernement entend aujourd’hui briser.

Cette arrestation s’inscrit - au même titre que la guerre inhumaine menée à Gaza l’an dernier, la poursuite des colonies ou le non-respect de l’arrêté de la Cour suprême israélienne demandant une modification du tracé du mur - dans une politique globale chaque jour plus préoccupante. Comment ne pas voir en effet, dans cette stratégie de la tension dirigée contre un symbole de la résistance pacifique, une volonté de relancer une nouvelle Intifada qui légitimera un nouveau recours à la force ?

C’est donc tout autant dans l’intérêt d’Israël que de l’Autorité palestinienne que nous vous demandons, Monsieur l’Ambassadeur, d’intervenir auprès de votre gouvernement pour qu’il mette fin à cette détention illégale, illégitime et dangereuse.

Dans cette attente, nous vous prions de recevoir, Monsieur l’Ambassadeur, l’expression de nos sentiments distinguées.

Patrick Jarry
Maire de Nanterre
Conseiller générale des Hauts de Seine

Dr Jacqueline Fraysse
Députée de Nanterre-Suresnes
Conseillère municipale de Nanterre

- http://jacqueline-fraysse.fr/index....



Alphabétique
A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z

Par région
You need to upgrade your Flash Player

>> Français établis à l'étranger

Par partis politique

Par mandat
- Député.e - Sénateur.trice - Député.e européen.ne

Qui dans votre région ne s'est pas mobilisé ?
- Députés
- Sénateurs

Union européenne  Dexia   Tramway   Salah Hamouri   Violence des colons  Armes  Coopération militaire et policière  Accord d’association UE/Israel  Crimes de guerre   Rapport Goldstone  Eau  Jérusalem  Bande de Gaza  Cisjordanie  Réfugiés  Mur  Colonies/ produits des colonies  Checkpoints  Attitude de la France  Etat palestinien  Paix juste et durable  Liberté de mouvement  Prisonniers  Conventions de Genève  Situation humanitaire  Opération "Plomb durci"   Hamas  Boycott/Désinvestissement/Sanctions  Aide internationale  Nucléaire israélien  Mahmoud Abbas  Annapolis  Accord France/Israel sur la criminalité et le terrorisme  Répercussions en France  Palestiniens d’Israel  Coopération franco-palestinienne  Hamas/Fatah  Résistance pacifique   Destructions de logements palestiniens  Economie palestinienne  Un bateau français pour Gaza  Flottille 2010  ONU  Droit international Humanitaire  Négociations israélo-palestiniennes  Bateau français pour Gaza  Circulaire Alliot-Marie  Proposition de résolution  Elections législatives 2012 - les réponses des candidats élus  Coopération franco-israélienne  Détention administrative  Enfance  Grève de la faim  Liberté d’expression  BDS  colonisation  Agriculture 

Question écrite  Question orale  Intervention  Mission  Dans la presse  Discours  Communiqué de presse  Présence à une manifestation  Rencontre  Appel  Pétition  Engagement  Positionnement  Témoignage  Proposition de résolution   Amendement  Courrier 

Contact | Mentions légales | Crédits