Accueil > Qui intervient sur la Palestine ? > Morel-A-L’Huissier Pierre >
Blocus de la bande de Gaza et attaque d’un navire par l’armée israélienne
En savoir plus

Morel-A-L’Huissier Pierre

Les Républicains
Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées

Le 22 juin 2010,

M. Pierre Morel-A-L’Huissier attire l’attention de M. le ministre des affaires étrangères et européennes sur le blocus de la bande de Gaza et l’attaque d’un navire par l’armée israélienne. Il lui demande de bien vouloir lui indiquer la position de la France dans ce dossier.

Texte de la réponse

La France a vivement déploré, le 31 mai dernier, le bilan humain tragique de l’arraisonnement par l’armée israélienne d’un convoi maritime transportant de l’aide humanitaire à destination de Gaza. Elle a condamné l’usage disproportionné de la force lors de cette opération illégale en haute mer et en a informé l’ambassadeur d’Israël, convoqué au Quai d’Orsay dès le 31 mai. La France a oeuvré, au Conseil de sécurité des Nations unies et au sein de l’Union européenne, pour que soit condamnée la violence de cette opération et que soient mises en place des enquêtes crédibles. La France souhaite que toute la lumière puisse être faite sur ce drame. La décision israélienne de créer une commission d’enquête comprenant des observateurs internationaux a été un pas positif. Cette commission devra être en mesure de mener des travaux crédibles, transparents, impartiaux et dans le respect des normes internationales. Ses résultats, attendus rapidement, seront examinés à cette aune. Nous avons, par ailleurs, salué l’annonce récente par le secrétaire général des Nations unies de la création d’une commission d’enquête internationale concernant les événements du 31 mai dernier, ainsi que la décision des autorités israéliennes et turques de participer à cette commission. Ces événements démontrent que la situation actuelle à Gaza n’est pas tenable. La France est favorable à la levée du blocus de Gaza, qui est contre productif et punit la population civile. L’annonce récente par le gouvernement israélien d’une série de mesures visant à alléger le blocus de la bande de Gaza va dans la bonne direction. Ces mesures, si elles sont mises en oeuvre, sont, en effet, de nature à améliorer significativement les conditions de vie de la population civile de Gaza. Il importe, à cet égard, que soient autorisés l’importation de matériaux de constructions, l’exportation des biens produits à Gaza, ainsi que les transferts de biens et personnes entre Gaza et la Cisjordanie. La France suivra de près leur mise en oeuvre, en liaison avec l’Autorité palestinienne, ainsi que ses partenaires de l’Union européenne et du Quartet. Au-delà de la levée du blocus, une solution durable à la question de Gaza passe, conformément à la résolution 1860 du Conseil de sécurité, par la fin complète des violences et la réconciliation interpalestinienne, que la France appelle de ses voeux. S’agissant des suites du rapport Goldstone, notre position est claire et constante : la France considère que le droit international humanitaire doit être respecté en tout lieu, en toute circonstance et par toutes les parties à un conflit. Notre pays, qui avait condamné, en janvier 2009, les tirs indiscriminés de roquettes par les groupes armés palestiniens et l’usage disproportionné de la force par Israël, n’a ainsi cessé de plaider en faveur de la mise en place par les parties de commissions d’enquête indépendantes, crédibles et conformes aux standards internationaux, afin d’examiner les graves allégations avancées dans le rapport Goldstone. C’est la raison pour laquelle la France a voté en faveur de la résolution de suivi adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies, le 26 février 2010. La France reste engagée, au sein des Nations unies et à titre national, en faveur d’une pleine application du droit international humanitaire.

- http://questions.assemblee-national...



Alphabétique
A B C D E F G H I J K L M
N O P Q R S T U V W X Y Z

Par région
You need to upgrade your Flash Player

>> Français établis à l'étranger

Par partis politique

Par mandat
- Député - Sénateur - Député européen

Qui dans votre région ne s'est pas mobilisé ?
- Députés
- Sénateurs

Union européenne  Dexia   Tramway   Salah Hamouri   Violence des colons  Armes  Coopération militaire et policière  Accord d’association UE/Israel  Crimes de guerre   Rapport Goldstone  Eau  Jérusalem  Bande de Gaza  Cisjordanie  Réfugiés  Mur  Colonies/ produits des colonies  Checkpoints  Attitude de la France  Etat palestinien  Paix juste et durable  Liberté de mouvement  Prisonniers  Conventions de Genève  Situation humanitaire  Opération "Plomb durci"   Hamas  Boycott/Désinvestissement/Sanctions  Aide internationale  Nucléaire israélien  Mahmoud Abbas  Annapolis  Accord France/Israel sur la criminalité et le terrorisme  Répercussions en France  Palestiniens d’Israel  Coopération franco-palestinienne  Hamas/Fatah  Résistance pacifique   Destructions de logements palestiniens  Economie palestinienne  Un bateau français pour Gaza  Flottille 2010  ONU  Droit international Humanitaire  Négociations israélo-palestiniennes  Bateau français pour Gaza  Circulaire Alliot-Marie  Proposition de résolution  Elections législatives 2012 - les réponses des candidats élus  Coopération franco-israélienne  Détention administrative  Enfance  Grève de la faim  Liberté d’expression  BDS  colonisation  Agriculture 

Question écrite  Question orale  Intervention  Mission  Dans la presse  Discours  Communiqué de presse  Présence à une manifestation  Rencontre  Appel  Pétition  Engagement  Positionnement  Témoignage  Proposition de résolution   Amendement  Courrier 

Contact | Mentions légales | Crédits