Accueil > Sur quelles questions ? >
Réaction aux déclarations des autorités israéliennes

Communiqué du groupe « La France insoumise » à l’Assemblée nationale

Les autorités israéliennes viennent de recommander à la délégation d’une centaine d’éluEs français qui s’apprêtent à partir à Jérusalem et dans les territoires palestiniens de « ne pas prendre l’avion ». Ainsi, l’Etat d’Israël veut interdire la venue de représentants de la République française, députés et sénateurs compris, sur leur territoire. Ce déni de démocratie et de liberté est aussi consternant qu’inacceptable.

Quatre députés de la France Insoumise, Clémentine Autain, Michel Larive, Danièle Obono et Muriel Ressiguier, participent à ce voyage organisé par l’Association pour les jumelages entre les camps de réfugiés palestiniens et les villes françaises (AJPF).

Le prétexte avancé est l’intention de rencontrer Marwan Barghouti, l’un des leaders palestiniens et aujourd’hui prisonnier politique. « Nous n’autorisons pas l’accès au territoire à ceux qui appellent activement à s’en prendre à Israël », a déclaré le ministre israélien de la Sécurité publique dans un communiqué. Ces propos sont stupéfiants. Agir pour l’application des résolutions de l’ONU et contre la colonisation constituerait-il désormais un engagement si insupportable qu’il légitimerait, aux yeux des autorités israéliennes, l’interdiction de venir sur leur territoire, y compris pour des élus français ? Comment un Àtat qui se dit démocratique peut-il proférer de telles menaces ?

Comment ne pourrions-nous pas rendre visite à notre compatriote Salah Hamouri, privé de liberté pour son engagement politique ?

Ces déclarations constituent une escalade dangereuse que la France ne peut accepter.

Nous appelons le Président de la République, le gouvernement et le président de l’Assemblée nationale à intervenir pour que cette menace d’interdiction ne soit pas rendue possible. Il en va de la démocratie et de la paix.

Union européenne  Dexia   Tramway   Salah Hamouri   Violence des colons  Armes  Coopération militaire et policière  Accord d’association UE/Israel  Crimes de guerre   Rapport Goldstone  Eau  Jérusalem  Bande de Gaza  Cisjordanie  Réfugiés  Mur  Colonies/ produits des colonies  Checkpoints  Attitude de la France  Etat palestinien  Paix juste et durable  Liberté de mouvement  Prisonniers  Conventions de Genève  Situation humanitaire  Opération "Plomb durci"   Hamas  Boycott/Désinvestissement/Sanctions  Aide internationale  Nucléaire israélien  Mahmoud Abbas  Accord France/Israel sur la criminalité et le terrorisme  Répercussions en France  Palestiniens d’Israel  Coopération franco-palestinienne  Hamas/Fatah  Résistance pacifique   Destructions de logements palestiniens  Economie palestinienne  Un bateau français pour Gaza  Flottille 2010  ONU  Droit international Humanitaire  Négociations israélo-palestiniennes  Bateau français pour Gaza  Circulaire Alliot-Marie  Proposition de résolution  Elections législatives 2012 - les réponses des candidats élus  Coopération franco-israélienne  Détention administrative  Enfance  Grève de la faim  Liberté d’expression  BDS  colonisation  Agriculture  Education 

Question écrite  Question orale  Intervention  Mission  Dans la presse  Discours  Communiqué de presse  Présence à une manifestation  Rencontre  Appel  Pétition  Engagement  Positionnement  Témoignage  Proposition de résolution   Amendement  Courrier 

Question orale / Fabien Gay Sénateur.trice, Ile-de-France
Intervention de la France auprès des autorités israéliennes pour obtenir la libération d’un jeune avocat franco-palestinien
Question orale n° 0146S de M. Fabien Gay (Seine-Saint-Denis - CRCE) publiée dans le JO Sénat du 14/12/2017 - page 4442 M. Fabien Gay attire l’attention de M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur le sort d’un jeune avocat franco-palestinien, arrêté le 23 août 2017 chez lui et placé en détention administrative pour 6 mois, sur ordre du ministère de la défense israélien. Après avoir connu l’enfermement pendant sept longues années, notre compatriote fait face, une nouvelle fois, à une (...)
Détention administrative, Salah Hamouri ,
Question orale / Stéphane Peu Député.e, Ile-de-France
Marche du retour - La situation à Gaza
M. le président. La parole est à M. Stéphane Peu, pour le groupe de la Gauche démocrate et républicaine. M. Stéphane Peu. Ma question s’adresse à M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères. Vendredi dernier, la manifestation pacifique réunissant plusieurs dizaines de milliers de Palestiniens le long de la bande de Gaza a été réprimée par l’armée israélienne. Le bain de sang a fait au moins dix-huit morts et plus d’un millier de blessés. Tout en refusant les appels internationaux en faveur d’une (...)

Question écrite / Danièle Obono Député.e, Ile-de-France
La situation à Jérusalem
Question publiée au JO le : 03/04/2018 page : 2724 Texte de la question Mme Danièle Obono alerte M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur le statut de la ville de Jérusalem suite aux déclarations de M. Donald Trump. Le plan de partage de la Palestine de l’ONU avait prévu en 1947 de placer la ville de Jérusalem sous contrôle international, mais à l’issue de la guerre de 1948-1949, Israël a conquis Jérusalem-Ouest, puis Jérusalem-Est en 1967, l’annexant de facto. La communauté (...)
Jérusalem, Droit international Humanitaire,
Question écrite / Delphine Bagarry Député.e, Provence - Alpes - Côte d’Azur
Enseignement des termes concernant le conflit israélo-palestinien
Question publiée au JO le : 13/03/2018 page : 2025 Texte de la question Mme Delphine Bagarry interroge M. le ministre de l’éducation nationale sur le sujet de l’éducation des jeunes aux problématiques touchant au conflit israélo-palestinien. En effet, sujet complexe et sensible s’il en est, la situation du Proche-Orient a des répercussions importantes dans le territoire français et plus encore dans les zones où des populations peuvent être liées, d’une façon ou d’une autre à ce conflit. De (...)
Enfance, Education,
Question écrite / Anne-France Brunet Député.e, Pays de la Loire
Prolongement de la détention de Salah Hamouri
Question publiée au JO le : 27/03/2018 page : 2491 Texte de la question Mme Anne-France Brunet attire l’attention de M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur la situation de M. Salah Hamouri, avocat franco-palestinien actuellement détenu administrativement en Israël. M. Salah Hamouri a été arrêté le 23 août 2017 à Jérusalem-Est par l’armée israélienne. Il a par la suite été placé sans motif et sans jugement en détention administrative pour une durée de 6 mois. Cette détention a été (...)
Prisonniers, Salah Hamouri ,
Question écrite / Christian Favier Sénateur.trice, Ile-de-France
Besoin de l’action de la France en faveur de l’un de ses ressortissants
Question écrite n° 01300 de M. Christian Favier (Val-de-Marne - Communiste républicain et citoyen) publiée dans le JO Sénat du 21/09/2017 - page 2896 M. Christian Favier attire l’attention de M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères à propos de la situation du citoyen français arrêté par l’armée israélienne le 23 août 2017. Le dossier étant secret, les raisons de son arrestation et de son emprisonnement n’ont toujours pas été précisées. La cour de district a annoncé ce lundi 18 (...)
Salah Hamouri , Prisonniers,
Communiqué de presse / Qui intervient sur la Palestine ?
Territoires palestiniens - situation dans la bande de Gaza (7 avril 2018)
La réaction du gouvernement français aux tiers de l’armée israélienne sur les manifestants pacifiques de Gaza depuis le début de la Marche du retour le 30 mars 2018. La répression des manifestations dans la bande de Gaza a une nouvelle fois causé la mort de neuf personnes et fait plusieurs centaines de blessés. La France réitère sa réprobation des tirs indiscriminés de l’armée israélienne. Toute la lumière doit être faite sur ces graves événements. La France demande aux autorités concernées de faire (...)
Bande de Gaza,
Question écrite / Anne-France Brunet Député.e, Pays de la Loire
Position du gouvernement sur la circulaire "Alliot-Marie"
Question publiée au JO le : 27/03/2018 page : 2505 Texte de la question Mme Anne-France Brunet interroge Mme la garde des sceaux, ministre de la justice, sur la circulaire CRIM-AP n° 09-9006-A4, prise le 12 février 2010, autrement appelée « circulaire Alliot-Marie ». Cette circulaire demande aux parquets d’engager des poursuites contre les personnes appelant ou participant à des actions de boycott sur des produits déclarés israéliens et issus des colonies israéliennes en Palestine au motif que ce (...)
Boycott/Désinvestissement/Sanctions, Liberté d’expression,
Question écrite / Sébastien Nadot Député.e, Occitanie
Situation humanitaire dans la bande de Gaza
Question N° 6169 de M. Sébastien Nadot (La République en Marche - Haute-Garonne) Question écrite Ministère interrogé > Europe et affaires étrangères Ministère attributaire > Europe et affaires étrangères Rubrique > politique extérieure Titre > Situation humanitaire dans la bande de Gaza Question publiée au JO le : 06/03/2018 page : 1835 Texte de la question M. Sébastien Nadot attire l’attention de M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur la situation humanitaire particulièrement grave (...)
Bande de Gaza,
Question écrite / Yves Blein Député.e, Auvergne Rhônes-Alpes
Importation des produits issus des colonies
Question publiée au JO le : 06/03/2018 page : 1818 Texte de la question M. Yves Blein attire l’attention de M. le ministre de l’économie et des finances sur la persistance de l’importation en France et dans le territoire de l’Union européenne de produits issus des colonies israéliennes en Palestine occupée. L’illégalité de la colonisation israélienne a été rappelée par la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations unies qui a exigé d’Israël qu’il arrête immédiatement et complètement toutes ses (...)
Colonies/ produits des colonies, colonisation,
    Réaction aux déclarations des autorités israéliennes

    Communiqué du groupe « La France insoumise » à l’Assemblée nationale
    Les autorités israéliennes viennent de recommander à la délégation d’une centaine d’éluEs français qui s’apprêtent à partir à Jérusalem et dans les territoires palestiniens de « ne pas prendre l’avion ». Ainsi, l’Etat d’Israël veut interdire la venue de représentants de la République française, députés et sénateurs compris, sur leur territoire. Ce déni de démocratie et de liberté est aussi consternant qu’inacceptable.
    Quatre députés de la France (...)



    Communiqué : Plus de 100 élu.e.s du Finistère écrivent à Emmanuel Macron pour qu’il exige la libération de Salah Hamouri

    Une centaine d’élu-es du Finistère, parmi lesquels une sénatrice, trois conseillers régionaux, six conseillers départementaux, une quinzaine de maires et une multitude de conseillers municipaux et communautaires, de maires-adjoints, demandent à Emmanuel Macron une action rapide auprès du gouvernement israélien pour la libération de Salah Hamouri. C’est par une lettre ouverte collective qu’ils souhaitent attirer l’attention du Président « sur la situation de notre compatriote Salah Hamouri, 32 ans, (...)



    Vote du parlement européen en faveur de la reconnaissance de l’Etat de Palestine

    Le parlement européen a adopté une résolution en faveur de la reconnaissance de l’Etat de Palestine.
    pour en savoir plus : http://www.europarl.europa.eu/news/fr/news-room/content/20141212IPR01105/html/R%C3%A9solution-du-Parlement-europ%C3%A9en-sur-la-reconnaissance-de-l%E2%80%99%C3%89tat-palestinien



    Vote du Sénat en faveur de la reconnaissance de l’Etat de Palestine

    le Sénat a adopté la proposition de résolution sur la reconnaissance de l’État de Palestine présentée, en application de l’article 34-1 de la Constitution, par Gilbert ROGER, Éliane ASSASSI, Esther BENBASSA, Didier GUILLAUME et Jean-Vincent PLACÉ et plusieurs de leurs collègues par 153 voix contre 146.
    pour en savoir plus : http://www.senat.fr/espace_presse/actualites/201411/faut_il_reconnaitre_letat_palestinien.html



    Vote de l’Assemblée nationale en faveur de la reconnaissance de l’Etat de Palestine

    Scrutin public sur la proposition de résolution portant sur la reconnaissance de l’État de Palestine (art.34-1 de la Constitution) Pour l’adoption : 339Contre : 151Abstention : 16 Synthèse du vote
    Nombre de votants : 506
    Nombre de suffrages exprimés : 490
    Majorité absolue : 246
    Pour l’adoption : 339
    Contre : 151
    L’Assemblée nationale a adopté.
    Groupe socialiste, républicain et citoyen (288 membres)
    Pour : 279
    Ibrahim Aboubacar Patricia Adam Sylviane Alaux Jean-Pierre Allossery (...)



    Produits des colonies israéliennes - Qui sont les député(e)s et sénateurs (trices) qui se positionnent sur les produits des colonies


    La synthèse des 31 réponses des candidats élus


    Les 16 candidats élus qui se sont engagés sur les propositions de la Plateforme Palestine


    Cartographie des réponses des candidats élus au questionnaire de la Plateforme Palestine

    Afficher Elections législatives 2012 : les engagements des candidats élus sur une carte plus grande
    En rouge : engagement sur une ou plusieurs propositions de la Plateforme :
    reconnaissance par la France de l’Etat palestinien,
    coopération militaire et sécuritaire entre la France et Israël transparente et respectueuse du droit,
    traçabilité des produits des colonies israéliennes en France et dans le reste de l’Union européenne
    En bleu : réponse du candidat élu mais pas (...)






Contact | Mentions légales | Crédits