Accueil > Sur quelles questions ? >
Communiqué : Plus de 100 élu.e.s du Finistère écrivent à Emmanuel Macron pour qu’il exige la libération de Salah Hamouri

Une centaine d’élu-es du Finistère, parmi lesquels une sénatrice, trois conseillers régionaux, six conseillers départementaux, une quinzaine de maires et une multitude de conseillers municipaux et communautaires, de maires-adjoints, demandent à Emmanuel Macron une action rapide auprès du gouvernement israélien pour la libération de Salah Hamouri. C’est par une lettre ouverte collective qu’ils souhaitent attirer l’attention du Président « sur la situation de notre compatriote Salah Hamouri, 32 ans, avocat franco-palestinien, spécialisé dans la défense des Droits de l’Homme, emprisonné en Israël depuis le 23 août dernier sans qu’aucun motif ne lui ait été signifié, ni à ses avocats. » Les élu-es signataires dénoncent le fait qu’un tribunal israélien « ait décidé son maintien en « détention administrative » pour une durée de 6 mois renouvelable sans aucune inculpation ni jugement. Une procédure héritée du mandat britannique sur la Palestine au début du siècle dernier qu’appliquent les autorités de Tel-Aviv et qui peut conduire à des internements administratifs par périodes de 6 mois renouvelées indéfiniment sans aucun jugement. » En conséquence, ils demandent au Président de la République, « d’agir au plus vite et avec fermeté, de faire entendre la voix de la France pour exiger la libération de l’un des siens comme il a su le faire pour obtenir la libération des prisons turques du journaliste Loup Bureau. » Ce courrier sera expédié directement à l’Élysée. En effet, les initiateurs de cet appel qui souhaitaient rencontrer le Préfet du Finistère pour lui faire part de leur démarche et témoigner de l’émotion provoquée dans le département par cette atteinte aux Droits de l’Homme, se sont heurtés pour l’instant à une fin de non-recevoir. Un tel refus du représentant de l’État de recevoir des élus est incompréhensible et sans précédent dans le Finistère. Une conférence de presse pour expliciter leur action auprès du public sera organisée très prochainement. Par ailleurs, l’organisation d’un rassemblement départemental exigeant la libération de Salah Hamouri est également en préparation.

Union européenne  Dexia   Tramway   Salah Hamouri   Violence des colons  Armes  Coopération militaire et policière  Accord d’association UE/Israel  Crimes de guerre   Rapport Goldstone  Eau  Jérusalem  Bande de Gaza  Cisjordanie  Réfugiés  Mur  Colonies/ produits des colonies  Checkpoints  Attitude de la France  Etat palestinien  Paix juste et durable  Liberté de mouvement  Prisonniers  Conventions de Genève  Situation humanitaire  Opération "Plomb durci"   Hamas  Boycott/Désinvestissement/Sanctions  Aide internationale  Nucléaire israélien  Mahmoud Abbas  Accord France/Israel sur la criminalité et le terrorisme  Répercussions en France  Palestiniens d’Israel  Coopération franco-palestinienne  Hamas/Fatah  Résistance pacifique   Destructions de logements palestiniens  Economie palestinienne  Un bateau français pour Gaza  Flottille 2010  ONU  Droit international Humanitaire  Négociations israélo-palestiniennes  Bateau français pour Gaza  Circulaire Alliot-Marie  Proposition de résolution  Elections législatives 2012 - les réponses des candidats élus  Coopération franco-israélienne  Détention administrative  Enfance  Grève de la faim  Liberté d’expression  BDS  colonisation  Agriculture 

Question écrite  Question orale  Intervention  Mission  Dans la presse  Discours  Communiqué de presse  Présence à une manifestation  Rencontre  Appel  Pétition  Engagement  Positionnement  Témoignage  Proposition de résolution   Amendement  Courrier 

Positionnement / Marielle de Sarnez Député.e, Ile-de-France
La flottille de Gaza 2010
En 2010, après sa visite à Gaza et l’attaque de la marine israélienne contre la flottille pour Gaza, M. de Sarnez répond à Oumma : Quelle est votre réaction face à la nouvelle démonstration de force meurtrière d’Israël contre un convoi humanitaire, composé de parlementaires ? C’est un nouveau drame inacceptable. Il était simple de vérifier qu’il s’agissait bien d’une mission humanitaire, et de rien d’autre. La marine israélienne aurait dû faire son travail en amont pour laisser passer ces navires. Israël (...)
Bande de Gaza,
Marielle de Sarnez Député.e, Ile-de-France
Visite à Gaza
En 2010, alors députée européenne, Marielle de Sarnez va visiter Gaza, et s’exprime devant le Parlement européen à son retour : « Nous avons constaté de visu sur place que le blocus de Gaza n’est pas tenable. Ils dépendent à 80 % de l’aide internationale. Ils ne vivent pas. Ils survivent sans avenir et sans aucun espoir. ». « De plus le blocus de Gaza est contre-productif. Il renforce ceux là-même que l’on voudrait affaiblir. Et comme le dit un responsable du Fatah, il sert d’excuses aux dirigeants de (...)
Etat palestinien, Bande de Gaza,
Agnès Thill Député.e, Ile-de-France
Les nouveaux membres du Groupe d’Etude à Vocation Internationale France-Palestine


Laurent Saint-Martin Député.e, Ile-de-France
Les nouveaux membres du Groupe d’Etude à Vocation Internationale France-Palestine


Stéphane Peu Député.e, Ile-de-France
Les nouveaux membres du Groupe d’Etude à Vocation Internationale France-Palestine


Perrine Goulet Député.e, Bourgogne Franche-Comté
Les nouveaux membres du Groupe d’Etude à Vocation Internationale France-Palestine


Pierre Dharréville Député.e, Ile-de-France
Les nouveaux membres du Groupe d’Etude à Vocation Internationale France-Palestine


Bruno Joncour Député.e, Bretagne
Les nouveaux membres du Groupe d’Etude à Vocation Internationale France-Palestine


Jean-Paul Lecoq Député.e, Normandie
Les nouveaux membres du Groupe d’Etude à Vocation Internationale France-Palestine


Elsa Faucillon
Les nouveaux membres du Groupe d’Etude à Vocation Internationale France-Palestine


    Communiqué : Plus de 100 élu.e.s du Finistère écrivent à Emmanuel Macron pour qu’il exige la libération de Salah Hamouri

    Une centaine d’élu-es du Finistère, parmi lesquels une sénatrice, trois conseillers régionaux, six conseillers départementaux, une quinzaine de maires et une multitude de conseillers municipaux et communautaires, de maires-adjoints, demandent à Emmanuel Macron une action rapide auprès du gouvernement israélien pour la libération de Salah Hamouri. C’est par une lettre ouverte collective qu’ils souhaitent attirer l’attention du Président « sur la situation de notre compatriote Salah Hamouri, 32 ans, (...)



    Vote du parlement européen en faveur de la reconnaissance de l’Etat de Palestine

    Le parlement européen a adopté une résolution en faveur de la reconnaissance de l’Etat de Palestine.
    pour en savoir plus : http://www.europarl.europa.eu/news/fr/news-room/content/20141212IPR01105/html/R%C3%A9solution-du-Parlement-europ%C3%A9en-sur-la-reconnaissance-de-l%E2%80%99%C3%89tat-palestinien



    Vote du Sénat en faveur de la reconnaissance de l’Etat de Palestine

    le Sénat a adopté la proposition de résolution sur la reconnaissance de l’État de Palestine présentée, en application de l’article 34-1 de la Constitution, par Gilbert ROGER, Éliane ASSASSI, Esther BENBASSA, Didier GUILLAUME et Jean-Vincent PLACÉ et plusieurs de leurs collègues par 153 voix contre 146.
    pour en savoir plus : http://www.senat.fr/espace_presse/actualites/201411/faut_il_reconnaitre_letat_palestinien.html



    Vote de l’Assemblée nationale en faveur de la reconnaissance de l’Etat de Palestine

    Scrutin public sur la proposition de résolution portant sur la reconnaissance de l’État de Palestine (art.34-1 de la Constitution) Pour l’adoption : 339Contre : 151Abstention : 16 Synthèse du vote
    Nombre de votants : 506
    Nombre de suffrages exprimés : 490
    Majorité absolue : 246
    Pour l’adoption : 339
    Contre : 151
    L’Assemblée nationale a adopté.
    Groupe socialiste, républicain et citoyen (288 membres)
    Pour : 279
    Ibrahim Aboubacar Patricia Adam Sylviane Alaux Jean-Pierre Allossery (...)



    Produits des colonies israéliennes - Qui sont les député(e)s et sénateurs (trices) qui se positionnent sur les produits des colonies


    La synthèse des 31 réponses des candidats élus


    Les 16 candidats élus qui se sont engagés sur les propositions de la Plateforme Palestine


    Cartographie des réponses des candidats élus au questionnaire de la Plateforme Palestine

    Afficher Elections législatives 2012 : les engagements des candidats élus sur une carte plus grande
    En rouge : engagement sur une ou plusieurs propositions de la Plateforme :
    reconnaissance par la France de l’Etat palestinien,
    coopération militaire et sécuritaire entre la France et Israël transparente et respectueuse du droit,
    traçabilité des produits des colonies israéliennes en France et dans le reste de l’Union européenne
    En bleu : réponse du candidat élu mais pas (...)






Contact | Mentions légales | Crédits